La Pensée Sauvage – elle vous fait une fleur pour la beauté de votre peau

Aou. 26, 2019

Aujourd’hui on vous fait découvrir la pensée sauvage, une petite fleur bien connue de nos prés et qui est utilisée en herboristerie en cas d’affections de la peau comme l’eczéma, les rougeurs et boutons.

En été, les UVs ne sont pas les seuls agents à mettre en péril la beauté de notre peau. L’air chaud et humide ainsi que les diverses agressions subies par la peau peuvent conduire à des irritations, boutons et autres petits désagréments peu esthétiques. Et en été on a évidement envie d’afficher une belle peau bien nette, et surtout ne pas rentrer de vacances avec une peau de crocodile.

Heureusement que Mère-Nature a encore une fois de quoi nous donner un petit coup de pouce dans la bonne direction. Aujourd’hui on vous fait donc découvrir la pensée sauvage, une petite fleur bien connue de nos prés et qui est utilisée en herboristerie en cas d’affections de la peau comme l’eczéma, les rougeurs et boutons.

1. La Pensée Sauvage – d’où nous vient cette plante?

Vous la connaissez déjà sûrement très bien – il s’agit d’une petite fleur bleue ou violacée qui fait partie de la même famille que les violettes communes. Elle se trouve facilement dans les prairies Européennes et nous est connue depuis le Moyen-Age.

Elle est particulièrement appréciée par la délicatesse de ses petites fleurs aux couleurs vives, et est l’ancêtre de la violette cultivée.

2. Utilisation traditionnelle et allégations reconnues

Comme la plupart des plantes utilisées dans la phytothérapie ou médecine traditionnelle, la pensée sauvage reste pour l’instant sans allégations officielles – mais cela ne diminue pas son intérêt pour la Pharmacopée car elle continue de faire l’objet de diverses études cliniques.

L’utilisation la plus reconnue de la pensée sauvage est dans le domaine de la dermatologie, pour soulager les démangeaisons liées à l’eczéma et autres petites irritations de la peau. Grâce à la présence de tanins, on l’utilise également comme agent astringent pour les problèmes de boutons, et en général pour améliorer l’aspect d’une peau nette.

Côté études cliniques, la petite fleur est étudiée pour son potentiel pouvoir de protection contre la dégénérescence des neurones en cas de stress oxydatif ou d’ischémie neurale. D’autres études cliniques se sont penchées sur son utilisation comme immuno-supprimant en cas de système immunitaire hyper-réactif.

Inscrivez Vous

Recevez notre guide des ingrédients antioxydants pour lutter contre le vieillissement prématuré. Rejoignez notre newsletter!

3. Comment utiliser la Pensée Sauvage

Comme presque toutes les plantes en phytothérapie, la pensée peut s’utiliser de diverses façons: en tisane, décoction, crème ou teinture-mère pour les formes liquides.

Une décoction ou crème contenant de la pensée sauvage est souvent appliquée directement sur les zones affectées de la peau, plusieurs fois par jour.

Et pour ceux qui cherchent plus de facilité encore, l’extrait de cette plante peut également se consommer sous la forme de compléments alimentaires tout simplement!

Si vous sentez qu’un coup de pouce ne vous ferait pas de mal cet été, venez découvrir notre LyftoBox estivale. Nous avons mis au point un alliage de plantes, vitamines et minéraux enrichi en antioxydants pour répondre aux besoins de l’organisme en été. En plus de contenir de la pensée sauvage, notre formule est enrichie en B-complexe, beta-carotène, lycopène et astaxathine – des ingrédients utilisés traditionnellement pour la beauté de la peau, des ongles et des cheveux! Il n’est pas trop tard – elle est encore disponible. Découvrez notre LyftoBox Été par ici

Découvrez notre gamme

Découvrir