Déborder d'énergie tout au long de l'automne - mode d'emploi!

Sep. 13, 2019

Bien qu’on soit encore en déni, un jour il va falloir s’y faire – l’été est fini et on commence à en ressentir les effets, surtout lorsqu’il s’agit de notre énergie. Heureusement qu’il existe quelque remèdes simples et pratiques pour vous aider à garder vos batteries bien chargées – et rassurez-vous, on ne va pas vous dire de dormir plus 😊

Bien qu’on soit encore en déni, un jour il va falloir s’y faire – l’été est fini et on commence à en ressentir les effets, surtout lorsqu’il s’agit de notre énergie.

A 15 heures, vos paupières sont lourdes, il vous est impossible de vous concentrer au bureau et vous somnolez constamment – et ce malgré le fait que votre chaise soit absolument inconfortable…

Heureusement qu’il existe quelque remèdes simples et pratiques pour vous aider à garder vos batteries bien chargées – rassurez-vous, on ne va pas vous dire de dormir plus 😊

1. Bien se lever matin

Mieux vous vous réveillez, mieux vous allez vous porter durant la journée. Mais il s’avère que réussir son réveil est un art à part entière – et voici la recette à suivre :
  • Eviter absolument de « snoozer »: le passage de l’état de sommeil à la veille est un procédé long et complexe, mieux vaut ne pas le dérouter une fois lancé
  • S’exposer à une lumière intense (naturelle ou non) pour permettre à l’horloge biologique de se remettre à jour
  • Prendre une douche ou au moins se passer le visage sous l’eau froide
  • Rester aussi actif que possible durant la première heure suivant le réveil (un peu de sport ne ferait pas de mal mais tous les moyens sont bons)
  • Allumer la radio et écouter un peu de musique qui déménage ou bien appeler un(e) ami(e) pour commencer la journée sur une émotion positive

2. Prendre son café au bon moment de la journée

Pas besoin de vous rappeler que la caféine est une substance qui stimule. Mais attention – il y a toute une science derrière le moment optimal de la consommer pour un maximum de bénéfices.

C’est une histoire complexe de cycle circadien et de niveau de cortisol que l’on va vous épargner et passer directement au résultat: pour une personne qui se lève aux alentours de 7h du matin, le meilleur moment de prendre son petit expresso est entre 9h30 et 11h du matin.

Si vous en prenez un l’après-midi aussi, alors c’est entre 14h30 et 16h. En prenant votre café à ces heures, vous tirez un maximum de bénéfices des propriétés stimulantes de la caféine. Voilà – vous êtes prévenus!

3. Donner un petit coup de pouce à son corps – au naturel

Si vous préférez éviter le café, pas de panique – la nature est bien faite, et il existe beaucoup d’autres plantes qui permettent de combattre la fatigue qui s’installe. La Rhodiole, par exemple, est une plante adaptogène (c.à.d. qui aide notre organisme à s’adapter aux conditions adverses) qui a longtemps été connue pour ces propriétés anti-fatigue. Plusieurs études cliniques en ont même montré l’efficacité, ce qui est peu courant dans le domaine de la phytothérapie.

Une autre plante à privilégier est le Ginkgo Biloba – son extrait est riche en anti-oxydants qui ont pour effet de stimuler la circulation sanguine et aider ainsi à un bon métabolisme qui continue à fournir notre organisme en énergie.

Une supplémentation douce en ces nutriments sous forme de compléments alimentaires peut donc aider à garder un niveau élevé d’énergie – et c’est pourquoi nous les avons inclus dans notre LyftoBox édition Automne.

4. Éviter le coup de barre à midi

Quand la fatigue vous envahit après la pause du déjeuner, c’est en général dû à un manque de sucres dans le sang. On sait, c’est bizarre, car vous vennez de manger un bon gros plat de pâtes, mais c’est bien le cas.

Explication rapide : lorsque vous mangez un repas riche en glucides (pâtes et autres féculents, pain, pâtisseries, etc) les niveaux de sucre dans le sang font un bond monumental qui met votre système en panique pour réabsorber tout cela au plus vite. Le souci c’est que votre organisme en fait trop et absorbe plus de sucres qu’il ne devrait. C’est ce que l’on appelle hypoglycémie réactive.

Alors quelle est la solution? – et bien il faut simplement éviter cette panique à bord en mangeant un repas plus équilibré et riche en protéines et glucides « complexes » (c.à.d., qui ne se transforment pas en sucre aussi rapidement que les féculents). Il s’agit par exemple de légumes divers, y compris des pousses et germes comme les haricots, lentilles et pois chiches, de céréales complètes (blé complet, riz brun, boulgour, quinoa) et de protéines maigres comme le blanc de poulet, des œufs, le thon et le tofu. Bon appétit!

5. La micro-sieste, en dernier recours

Parfois, rien n’y fait et seule une sieste vous permettra de vous en sortir et enfin boucler cette journée interminable. Combien de temps devrait durer cette petite pause-sommeil?

De nombreuses études scientifiques se sont penchées sur la question, et les chercheurs sont d’accord – la durée optimale est entre 10 et 15 minutes, et pas plus. C’est à cause du fait qu’il faut absolument éviter d’entrer en sommeil profond, duquel il faudra ensuite péniblement réémerger, ce qui risque de vous laisser encore plus mal-en-point.

Tant que vous passez 10-15 minutes dans un sommeil léger, vous allez en sortir rafraîchi et ravivé. Attention : si durant cette petite sieste vous commencez à voir des rêves, c’est signe que vous êtes probablement en manque de sommeil car vous vous glissez dans un sommeil profond trop rapidement. Il vous faut alors revoir vous heures de sommeil…

Si vous sentez qu’un coup de pouce ne vous ferait pas de mal cet automne, venez découvrir notre LyftoBox automnale! Nous avons mis au point un alliage de plantes, vitamines et minéraux qui sert justement à soutenir notre organisme au passage à l’automne, avec un accent sur le maintien des niveaux d’énergie, la concentration et la gestion du stress. Découvrez-la par ici

Découvrez notre gamme

Découvrir